BONNE ANNEE 2019

Tout d’abord, je tiens, avec du retard, à vous souhaiter une bonne année 2019.

Ce post ne sera pas long.

Je me rends compte que tenir un blog est un vrai travail !

Cela prend du temps si l’on veut que notre blog soit lu et que, si l’on veut qu’il le soit, il faut l’alimenter régulièrement avec des articles de qualités.

Malheureusement, je ne suis pas journaliste, ni chroniqueuse, ni écrivain !

Mes deux premiers billets ne sont pas parfait, loin s’en faut !

Et celui-ci, non plus !

Mais je sais une chose, et cela grâce au dessin : si je persévère, j’arriverai à faire quelque chose de ce blog !

Alors, ce que je souhaite pour cette année qui commence, c’est que mes projets avancent ! et Dieu sait si j’en ai !!!

Que je puisse faire en sorte que les choses que je souhaite changer, changent !

Mais je sais également que cela ne pourra se faire que si je me mets au travail !

Alors, je vais m’y atteler ! Sérieusement !

Ceci n’est pas une résolution de « nouvel an ». C’est un réel changement de cap que j’ai commencé l’année dernière !

Je continuerai donc de vous raconter mes expérimentations 😉

Mes réussites, mes échecs, mes apprentissages.

Est ce que je vais y arriver ? Je ne sais pas ! Une chose est sûre, c’est que je vais essayer.

Une chose que j’ai apprise, c’est que cela ne tient qu’à moi. Moi seule suis responsable de mes réussites ou de mes échecs. Le sort n’y est pour rien 😉

Soyons réaliste ! Rester dans son canapé et se morfondre en attendant que quelque chose se passe n’est pas réaliste ! Rien ne tombera du Ciel !

Je ne serai pas moins fatiguée ! Ma fibromyalgie ne disparaîtra pas comme ça ! Je ne m’épanouirai pas plus dans mon travail ! je ne maigrirai pas et ma forme physique ne s’améliorera pas par enchantement !

Pour que tout cela arrive, il faut que je me bouge !

Alors, si vous le voulez, bougeons ensemble !

J’ai commencé un jeu lundi. Un jeu de défis. Je vous en parlerai plus tard, dans un prochain billet, mais sachez que celui-ci vous fait vous poser de vraies questions sur ce que vous êtes capable ou non de faire. Et parfois, vous pouvez vous surprendre !

Enfin, j’ai une demande à vous faire !

Mais comment faites vous pour travailler, avoir une maison impeccable et des papiers et un bureau toujours en ordre ??? Moi je n’y arrive pas !!!

Enfin une résolution : être ordonnée !

Et cela, par contre, à 51 ans, ce n’est pas gagné (lol)


Je suis foutue…

(J’ai pris un peu de temps pour publier ce 2ème article, mais des empêchements m’ont tenue éloignée d’internet ces derniers temps. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur et que vous serez de plus en plus nombreuses (nombreux) à lire mon blog)

JE SUIS FOUTUE …

Dans ma présentation, je vous faisais part des doutes que me traversaient en ce moment.

Cela a commencé avec le diagnostique de ma maladie et c’est accentué le lendemain de mon cinquantième anniversaire.

Je me suis retrouvée là, à me dire que cela y était, c’était foutu ! Je ne ferais plus rien de ma vie et que je pouvais mettre tous mes rêves à la poubelle ! De toute les façons, il était trop tard pour les réaliser ! Qu’il fallait du temps pour concrétiser tout cela et que le temps,  je n’en avais plus !

Je me suis flagellée !

Pourquoi avais je accepté cet emploi qui m’avait fait rentrer dans la Fonction Publique (l’assurance d’un salaire tous les mois … ) au lieu de mettre en œuvre mes idées ? C’était il y a plus de 10 ans. J’avais un blog suivi par de nombreuses blogueuses créatrices comme moi (nous n’étions pas des millions à ce moment là, tout cela démarrait !). Je participais à des SWAP (échange de colis) et j’envoyais les miennes. J’en ai même envoyé à la Réunion. J’ai pensé, à un moment, vivre de mes créations. Je voulais donner des cours, faire des tutos, des formations … Mais, on m’a appelé pour cet emploi, et j’ai accepté !

Allons bon ! La peur du lendemain ! La sécurité de l’emploi ! LA PRISON, OUI !!! (Et oui, aujourd’hui, je ne peux même pas me lancer dans une activité accessoire…)

Voilà, j’ai donc 50 (et un) ans, je me sens prisonnière. Je n’aurai donc jamais eu l’occasion d’essayer de faire ce dont je rêvais !

Et puis, je raconte cela à mon psy (je suis suivie suite à la découverte de ma maladie, pour soi-disant « apprendre à supporter mon état –douleurs – et accepter que cela va peut être ne jamais s’améliorer , mais là, ils se trompent tous !). Cela n’a pas eu l’air de vraiment le surprendre ! Je ne dois donc pas être la seule ! Mais il m’a dit que nous aurions un gros travail à faire pour que je reprenne confiance en moi ! (bon, là j’avoue, que depuis le temps, je pense que c’est surtout moi qui fait le travail, moi et mon foutu caractère de : « ça n’arrivera pas, je me battrai et j’y arriverai, avec ou sans vous!!!)

Et puis, m’est venue cette idée ! Pourquoi ne pas faire un site où je pourrais parler des mes recherches pour me sortir de là. Mais pas seulement, où l’on pourrait échanger, parler de nos expériences.

Oui, un genre de blogothérapie !

Une thérapie de groupe ! Où chacun pourrait s’exprimer, témoigner, conseiller, donner des trucs !

J’ai déjà expérimenté plusieurs choses. Qui fonctionnent…ou pas. Avec des haut et des bas.

En parcourant un peu le web, j’ai vu des femmes magnifiques qui s’épanouissaient dans leur âge ! Alors, je pense que l’on peut y arriver. A quel qu’âge que ce soit ! Et moi, j’y arriverai !

Alors, non, je ne suis pas foutue …

Accrochez vous ! L’aventure démarre !

J’essaie des mises en page. Je pense que les lettrines sont de trop, qu’en pensez vous !